CASIMIR : Guide d'observation pour un diagnostic des facteurs limitants biotiques du blé

CASIMIR : Guide d'observation blé

CASIMIR : Guide d'observation pour un diagnostic des facteurs limitants biotiques du blé

Le guide comporte un document de présentation du mode opératoire (la zone d’observation, le déplacement dans la parcelle, les différentes observations possibles, les périodes d’observations, l’échelle de notation…) et des fiches de terrain spécifiques à la culture du blé.

Sur ces fiches, le dispositif de la parcelle est schématisé, les dégâts à observer et les bioagresseurs potentiels pouvant être incriminés sont listés. Si l’observateur détecte d’autres dégâts/symptômes dominants sur la culture, il peut les renseigner sur la fiche de notation dans un troisième tableau (« Remarque ») et indiquer les bioagresseurs incriminés s’il a pu les identifier. Enfin, un espace est consacré à l’observation des ennemis naturels

A deux stades clefs de la culture suivie, sur la zone d’observation, différentes observations peuvent être réalisées :

  • L’observation « a minima » : Dans un premier temps, cette observation permet de faire un état des lieux obligatoire de la culture à travers la notation de dégâts/symptômes et/ou bioagresseurs (ayant fait l’objet d’une présélection) via l’utilisation d’une échelle de notation ;
  • L’observation détaillée : Si, lors de l’observation « a minima », les dégâts observés sont importants, une  observation « détaillée » facultative permet de confirmer l’identité du (des) bioagresseur dominant(s) incriminé(s), de caractériser et de quantifier les attaques ou les populations d’organismes nuisibles présélectionnés au préalable par le projet CASIMIR en renseignant l’incidence des attaques (voire la sévérité). Elle permet également de détecter des dégâts/symptômes peu visibles lors de l’observation « a minima » (ex : les maladies du pied).  La stratégie d’échantillonnage est laissée au libre choix  de l’observateur en fonction de la précision souhaitée et des moyens disponibles (temps et matériel). Le projet CASIMIR a mis en ligne sur le site QuantiPest une grille répertoriant des protocoles ainsi qu’un Outil d'aide à la conception de stratégies d'échantillonnage pour caractériser la composante biotique des agroécosystèmes, sur lesquels il est possible de s’appuyer pour construire sa stratégie d’échantillonnage.
  • L’observation des ennemis naturels : en complément de l’observation « détaillée » des bioagresseurs (ravageurs et maladies) une observation optionnelle consiste à caractériser la présence d’ennemis naturels ou à évaluer les régulations biologiques existantes dans le système de culture étudié. Dans un souci de praticité et d’efficacité, il est proposé de réaliser cette observation lors de l’observation « détaillée ».
Logos des partenaires et financeurs du projet CASIMIR

Logos des partenaires et financeurs du projet CASIMIR

See also

Logo du projet CASIMIR

Ce document est issu du projet CASIMIR qui a été financé par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto.Plus d'informations sur ce projet sont disponibles sur le site du réseau PIC

Modification date : 25 April 2023 | Publication date : 28 September 2016 | Redactor : Projet CASIMIR