CASIMIR - Protocoles de quantification des adventices pour les grandes cultures

CASIMIR - Protocoles adventices grandes cultures

CASIMIR - Protocoles de quantification des adventices pour les grandes cultures

Le suivi des adventices en parcelles de grandes-culture est courant, notamment pour juger l’efficacité des pratiques culturales de gestion des adventices et de caractériser la pression des communautés adventices dans les parcelles agricoles.

Ces protocoles ont été conçus par le groupe d’experts « adventices » du projet CASIMIR en s'appuyant sur le travail préalable réalisé dans le cadre du RMT Florad, du projet PIC adventices (INRA Dijon) et du réseau expérimental Rés0Pest.

Plusieurs protocoles, avec des degrés de complexité différents sont proposés :

  • Un protocole simplifié qui consiste à effectuer une évaluation visuelle des communautés d’adventices sur une station fixe de 2000m² (ou si l’observateur n’est pas à l’aise avec ce mode opératoire sur plusieurs stations de 16m² (fixes d’une année sur l’autre))
  • Un protocole plus exhaustif qui consiste à effectuer des évaluations visuelles sur huit stations de 16m², ainsi qu’un comptage sur quadrat positionné à l’intérieur de chacune des stations et, à la dernière période de relevé,  la biomasse des adventices et de la culture pour évaluer l’importance de la compétition des adventices sur la culture.

Pour chaque protocole, après avoir identifié les espèces adventices, dans la zone ou la station, l'observateur  note leur densité avec une échelle « Barralis » modifiée et renseigne le stade phénologique dominant.

Logos des partenaires et financeurs du projet CASIMIR

Logos des partenaires et financeurs du projet CASIMIR

See also

Logo du projet CASIMIR

Ce document est issu du projet CASIMIR qui a été financé par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto.Plus d'informations sur ce projet sont disponibles sur le site du réseau PIC

Modification date : 25 April 2023 | Publication date : 04 July 2016 | Redactor : Projet CASIMIR